La jauge à carburant

 

Inserré dans le réservoir cet élément souffre de la saleté du carburant, en résulte des mauvais contacts agissants sur le circuit électrique d'affichage du niveau, pour le fonctionnement électrique se rapporter au chapitre éléctricité.

 

Elle se situe dans le réservoir, il n'est pas nécessaire de déposer ce dernier pour pouvoir y accéder, sauf si vous possedez un break.

 

                                            

 

                                         Sur une berline  deux caches, à gauche la jauge , à droite les tuyaux. Sur un break pas de trous, il faut descendre le reservoir par dessous pour accéder à la jauge et aux tuyaux.

 

                                 
  
  
  
 
Elle est cachée sous un couvercle en plastique noir (le plus petit des deux) dans le coffre. Oter le couvercle, débrancher les fils. Pas moyen de se tromper ci dessus, une cosse plate, une grosse cosse ronde et une petite.

 

                       
  
  
  
  Après avoir nettoyé et dégrippé le tour de la jauge, faire tourner dans le sens anti-horaire la collerette de maintien pour  faire coïncider  les ouvertures avec les plots de maintien. Sortir la jauge. Nettoyer la tête de la jauge et la collerette.

 

                                 
  
  
  
  Ôter le butoir en plastique, puis à l'aide d'un tournevis déclipser le fond de la jauge. (1 clip et 1 rondelle). Retirer la tige et le flotteur du cylindre.

 

                                 

                       
  
 
Comme vous pouvez le voir, la saleté est bien présente. C'est elle qui empêche les contacts de niveau et de fin de réservoir. Il n'y a plus qu'a nettoyer tout cela. Vu l'état de la jauge il va falloir songer à nettoyer le réservoir !

 

                       
  
  
  Après nettoyage on s'aperçoit de la présence de lamelles de contact de chaque cotés du flotteur. Celui ci est relié à la cosse plate par un fil en forme de ressort. Plus le flotteur est bas plus la résistance (électrique) est grande ce qui entraine la descente de l'aiguille de l'indicateur au tableau de bord.

 

                                 

                       
  
  
  
  Vérifier sur le flotteur et sur la tête de la jauge que ce fil est bien fixé, vérifier à l'ohmmètre la continuité entre la cosse plate et les lamelles.  La grosse cosse ronde est reliée au haut de la spirale résistive située sur le mat de la jauge. Vérifier entre la cosse plate et la grosse ronde la variation de la résistance en fonction de la position du flotteur. Lorsque le flotteur se trouve tout en bas de la jauge (réservoir vide) les lamelles viennent en contact avec une collerette reliée à la petite cosse ronde ce qui provoque l'allumage de la lampe réservoir vide. Vérifier cette connexion à, l'ohmmètre.

 

                                 
 

Si tout fonctionne correctement la jauge est bonne il n'y a plus qu'a la remonter et la remettre en place.

 

                                 

                       

                                                                       
  
 
  
  Vérifier l'état du joint et son positionnement, replacer la jauge et tourner la collerette pour la bloquer. 
  
 

                       

                                 

 

Rebrancher les fils et vérifier le fonctionnement.

Joomla templates by a4joomla